• chez Mario..........

    Ce mercredi 23 mars, j'ai décidé de faire un grand tour  avec la Little Mummy de 1944 pour tester le refroidissement.

    ça tombe bien , j'ai un pote super sympa à Breuillet à quelques encablures  de Royan qui m'invite à déjeuner.

     

    ça fera 56 km aller et autant retour. Je pourrai alors conclure sur le bon fonctionnement ou non de mon nouveau radiateur.

     

    j'aurais pu pousser un peu plus loin jusqu'à Vaux sur mer où j'ai aussi un copain mais j'ignore son état d'esprit en ce moment, et comme je ne suis pas provocateur, je préfère m'abstenir ; la dernière fois en Normandie il voulait me foutre son poing sur la figure, ça refroidit et ça gèle quelque peu l'amitié, moi j'vous l'dis !!!

     

    DSC05643

     

     

     

     

    C'est donc le moment de vérifier tous les niveaux.

    DSC05644

     

     

     

     

    Après le niveau d'huile, c'est le tour du liquide de refroidissement. Je ne peux pas dire du looked car j'utilise sur les conseils des copains plus compétents que moi, le nouveau liquide silicone.

     

     

     

     

     

     

     

    DSC05645

     

    Les vérifications terminées, c'est l'heure du départ. Ma petite femme unique et préférée, vient me souhaiter un bon débarquement et refermer le portail derrière son aventurier de mari.

     

    Elle a une patience d'ange car c'est un Ange........mais attention, c'est mon Ange à moi, na!

     

    DSC05646

     

    Mais comme les anges ne peuvent pas tout surveiller car ils sont débordés, un emmerde vicieux, bien gras , un vrai caca, se profile à l'horizon :

     

    A la station d'essence où j'ai fait le plein de liquide à enrichir l'état........

    vous savez, le liquide qui vaudra bientôt plus cher que l'or,

     

    la bouteille d'additif, autre liquide à enrichir.......les vendeurs, refuse de s'ouvrir.

     

    c'est le bouchon dit de sécurité qui doit être de super sécurité car il me faut une paire de pinces pour y arriver, c'est pratique et bien étudié !!

     

     

    DSC05647

     

    Enfin je reprends la route et comme un emmm....nui, n'arrive jamais seul, La Déesse Météo a des fuites à ses pampers...............ça doit être le petit élastique là, qui s'est détendu.......

     

    En tout cas ça me tombe sur la ..........g...tronche et avec mes essuie glaces à manivelle, c'est pas la joie.

     

    Mario dirait, c'est rien c'est le bon Dieu , il est très taquin ce matin.........

     

    tu parles d'une taquinerie, j'y vois autant que dans le cerveau d'un politicien.....

    c'est dire si c'est embrumé ! !

     

     

    DSC05650

    J'y vois tellement peu que je dois maintenant faire un choix, un peu de volant à gauche et je me paye le pont transbordeur et un peu de volant à droite et je vais voir si Bouygue a bien construit son pont.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    DSC05653J'opte pour la seconde case et c'est une case gagnante, chouette je pourrai revenir en dernière semaine !

    En attendant, je continue mon petit bonhomme de chemin à 40 miles/hour, ce qui nous fait au cours du jour environ 70 km/h toutes taxes comprises

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et voilà, j'y suis tout là haut, ça n'est pas sur la colline

    et je n'ai pas de petit bouquet d'églantine.........

    DSC05655

     

     

     

     

    Eglantine, Eglantine, appelle  Mirabelle, tout va bien mon colonel,

    le paysage et clair

    l'ennemi invisible

    et nous continuons la patrouille........

     

    ........j'veux pas connaître le con qui voulait faire sauter le pont...................................

     

     

     

     

     

     

     

    Le pont transbordeur n'a pas changé de place en me voyant arriver, ça prouve son courage et ma Willys de 44 continue joyeusement son chemin dans un doux ronronnement.

     

    DSC05657

    Une côte? vous avez dit une côte?

     

     

    Le moteur GO Devil s'en tape comme de sa première soupape et comme le singe qui adore les bananes, il garde jalousement son régime............

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    DSC05661

     

     

    C'est alors qu'un gros c..l en profite pour me doubler sans prévenir :  sournois, va !

     

    Et en plus il me fait de l'ombre, ce qui va gâcher notre bronzage

     

     

     

     

     

     

     

     

    DSC05662

    Cette espèce de macho a même une copine qui le suit et qui ne veut pas rester derrière...........elle a peur qu'on essaie de doubler son  idole.

     

    Evidemment avec 400 chevaux, il peut frimer ! ! !

     

     

    Il y a bientôt une heure que je roule et on arrive dans la grande banlieue du village de Breuillet.

    DSC05664

     

     

     

     

    Nous cherchons le périphérique et la meilleure porte pour arriver chez Mario...........

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un coup d'oeil sur les cadrans me rassure, la température est stable à 150° F

     

    C'est très bon et ça signifie que mon nouveau radiateur fonctionne bien et que le moteur n'a pas tendance à chauffer.

     

    DSC05667En effet, j'ai enlevé le calorstat qui se trouve dans la pipe coudée au dessus de la culasse

    et qui en s'ouvrant et se refermant stabilise la température à 180° F.

     

    J'ai pris cette décision provisoire pour permettre à mon moteur neuf qui peut avoir tendance à serrer, de mieux se refroidir.

     

    les spécialistes vous diront que les pièces du moteur ont été calculées pour se dilater à 180° F et donner ainsi son meilleur rendement au moteur.

     

    Je vais donc remettre en place cet accessoire.

     

     

     

     

    Comme la providence dispose d'un lot d'emm...des sans limite, y en a un nouveau qui me tombe sur le râble !

    DSC05668

     

    A 500 m de chez Mario, la roue avant droite se met à faire des pouic pouic sinistres, comme une mâchoire de frein qui serre à mort

     

    tel un percepteur qui refuse de lâcher le beau billet tout neuf que vous tendiez naïvement sous son nez........

     

     

     

     

     

     

    Dans le cas du percepteur, un bon coup de poing bien placé, ça soulage tout le monde, mais là, que faire ?????

     

    DSC05669

    On se sustente quelque peu, afin de prendre des forces  et puis on s'y attelle :

     

    une seule solution, démonter complètement la roue , le tambour, et jusqu'aux coupelles de frein !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien entendu on ne trouve rien d'anormal et après avoir tout nettoyé et vérifié que les mâchoires reviennent bien , on remonte tout et on part en promenade.

     

     

     

    DSC05671

    Tout se passe bien avec seulement un ou deux pouics timides.

     

     

    On en conclut donc que je peux reprendre la route en sens inverse et rentrer au casernement.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    DSC05666

     

    Donc vers 18 heures, je refais le chemin en sens inverse et l'oreille bien attentive.

     

    C'est avec soulagement que j'arrive dans mes quartiers, sans encombre et avec une mécanique qui me parait maintenant au point.

     

    La prochaine étape va être décisive : dans 4 jours   ce sera le premier départ pour le camp de Bussac Forêt où le club a son local.

     

    135 km nous attendent avec autant pour le retour.

     

    souhaitons que le soleil soit au rendez vous

     

    alain

     

     

     

     

     

     

    « ça chauffe ! ! !Le voyage le plus long................. »
    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :