• Gravure...........plaques en relief

     

    plaques-en-relief 5218

    Tous ces beaux postes US de l'époque avaient des plaques d'identification gravées en relief.

    Malheureusement, l'armée française les a souvent remplacées par des plaques de chez nous fort respectables bien sûr mais moins historiques.

     

     

    Rx-plaqueUS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Encore un boulot qui m'a pris du temps avant de trouver la solution

     

     

     

     

     

     

     

    A l'origine il y avait à ma connaissance 3 catégories de plaques ;

    certaines sur matière plastique , non en relief, pour les BC 620 et 659 US

    d'autres , peu nombreuses, en relief sur du laiton  (couleur jaune)

     

    d'autres, les plus nombreuses en relief et sur du zinc puis sur du maillechort  couleur gris argent

     

    le fond était en creux et peint noir mat

     

    les bordures et inscriptions en relief couleur du métal, donc gris argent parfois le fond était rouge et les bordures et inscriptions en blanc mat

     

    DSC08015

     

     

     

    Le problème le plus dur a été de trouver des plaques recouvertes d'un vernis photosensible comme pour les circuits imprimés

     

     

     

     

     

     

    En effet, les bidouillages avec des bombes de vernis sur des plaques de zinc n'ont jamais donné un bon résultat.

     

     

     

     

     

     

     

    il m'a fallu des mois pour découvrir la maison alsacienne :"Le train magique", et ce sur internet tout simplement

     

    allez y c'est fabuleux il y a de tout pour les gens qui savent se servir de leurs 10 doigts

    pas pour se gratter le nez, un seul suffit.........j'en ai rencontré qui doivent se servir du pouce ! ! !

     

    Donc, ils vendent des plaques de maillechort (pour l'été ça tient moins chaud)......et de laiton, recouvertes sur les 2 faces de vernis photosensible réagissant exactement comme sur les circuits imprimés.

     

     

    A1 insolation

     

    A partir de là, ça devient relativement simple

     

    il vous faut un bon logiciel comme "Publisher" de Microsoft

     

    et vous dessinez votre plaque au mm près

    vous y ajoutez les inscriptions dans une police proche de l'original..........

     

     

    Et vous imprimez sur un transparent légèrement granuleux, spécial jet d'encre, en règlant l'imprimante sur la définition maximale en ppi pour avoir des caractères très noirs bloquant ensuite les ultra-violets.

     

     

    Le film est posé sur la machine à insoler les circuits imprimés (facile à fabriquer)

    si on me le demande je ferai un article là dessus

     

    la plaque libérée de son adhésif noir de protection est posée sur le film....on ferme et on insole 2mn

     

     

    B0 révélation

     

     

    On trempe ensuite la plaque dans le révélateur pour circuits imprimés  (sachet en vente dans les magasins d'électronique ou bien quelques gouttes de lessive de soude dans de l'eau)

     

    le bain doit être à 35° environ

     

     

     

    l'image apparaît, on remue bien ou mieux on frotte léger avec un pinceau à poils doux pour faire partir le vernis.

     

    B1 gravure

     

     

     

    On place la plaque sans la sécher sur la machine à perchlorure de fer (facile à fabriquer elle aussi.....si on me le demande, je ferai un article sur la fabrication maison de la machine )

     

     

     

     

    Il faut sortir la plaque de temps en temps pour contrôler à l'ongle la profondeur de la gravure, cela prend environ 1/4 d' heure.

     

    il faut bien graver sinon on sera ennuyé pour gratter la peinture noire et faire réapparaître les inscriptions.

     

     

     

    C0 peinture

     

     

    On a essuyé la plaque sortant du perchlorure, on l'a lavée à l'acétone pour bien dégraisser .

     

    On a passé un voile hyper léger de peinture noir mat.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C0 grattage

     

    C'est là le moment délicat.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Maintenant, à l'aide d'une lime à ongle en carton que l'on retaille à peu près toutes les 5mn, on gratte doucement chaque caractère pour le faire apparaître.

     

     

    J'entends déjà les plus malins : oh moi je vais coller un papier de verre sur une cale en bois et j'irai plus vite...........

     

    faîtes le surtout, ça fera gagner de l'argent au marchand de bombes de peinture ! ! !

     

    La profondeur de gravure est si minime que le moindre appui un peu trop généreux sur la cale en bois suffira à attaquer le fond et après c'est......lavage acétone.........sèchage........re-peinture........12h d'attente  et on recommence ! ! !

     

     

    C2 grattage

     

     

    Et voilà le travail

     

    une plaque comme ça , c'est un dimanche de travail....

     

     

    Pour les artistes, on peu jouer sur pleins de paramètres en cours de fabrication pour volontairement "abîmer" l'image, ou la gravure ou la peinture......on peut déposer des gouttes de perchlo sur des caractères et obtenir une plaque vieillie, partiellement attaquée par le temps, bref une vraie vieille plaque toute neuve....................

    comme les antiquités que vous achetez au cours de vos vacances............

     

     

    C3 grattage

     

    et voilà les 2 plaques que le copain Patrick de Sarlat m'avait demandées et qui sont maintenant sur ses BC 611 préférés

     

     

     

    Bon week end à vous,

     

     

    Alain f8bsv

    « TOUT TOUT TOUT............Vous saurez Tout..........ARACCMA »
    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :